Coronavirus : urgence de santé internationale

PRÉVENTION DU PALUDISME CHEZ LA FEMME ENCEINTE

La protection de la femme enceinte demeure encore une intervention majeure dans notre politique de santé vu les risques encourus aussi bien par elle-même que par l’enfant qu’elle porte d’autant plus que la grossesse est un facteur qui joue défavorablement sur son système immunitaire.
Les défis liés à la couverture en TPI3 font que des innovations doivent être apportées à la mise en œuvre de cette intervention.

Intervention 1 : Disponibilité des intrants et du matériel

Intervention 2 : Mise en œuvre du TPI

Intervention 3 : Suivi de la mise en œuvre du TPI

Intervention 4 : Implication du secteur privé

1) Disponibilité des intrants et du matériel

La SP et le matériel TDO sont des éléments critiques pour la mise en œuvre de la stratégie TPI. Ainsi, il sera important d’en assurer la disponibilité à travers le plaidoyer auprès des autorités et des partenaires à tous les niveaux.

2) Mise en œuvre du TPI

Conformément aux orientations du PNLP, la mise en œuvre du TPI chez la femme enceinte devra être maintenue pour assurer une meilleure protection de cette cible vulnérable contre le paludisme. L’indicateur de suivi ayant passé de la SP2 à la SP3, il sera nécessaire d’améliorer l’achèvement de la prise par les femmes enceintes.

Ainsi un plan de relance national sera mis en place avec un ensemble d’activités à tous les niveaux pour augmenter le niveau d’implication et d’appropriation des acteurs.
La dimension communautaire du TPI sera discutée pour essayer de trouver les solutions quant à la faible observance du traitement au niveau de certaines zones.

Des solutions allant dans le sens d’une meilleure mise à contribution des acteurs communautaires devront permettre de venir à bout de ces goulots d’étranglement identifiés.

3) Suivi de la mise en œuvre du TPI

Pour garantir la qualité de la mise en œuvre du TPI, un dispositif de suivi/ évaluation sera mis en place à travers le suivi semestriel des plans de relance du TPI des districts et l’organisation d’un atelier d’évaluation interne annuelle de la stratégie TPI pour s’assurer de la bonne exécution des activités planifiées mais aussi pour faciliter le renseignement des indicateurs fixés.

4) Implication du secteur privé

L’atteinte des objectifs de couverture du TPI passera par une bonne implication du secteur privé qui capte une frange importante de la cible des femmes enceintes.
Ainsi des séances de plaidoyer et des sessions d’orientation seront organisées pour partager avec les gynécologues, les responsables des sociétés et entreprises privées les objectifs du PNLP par rapport à la stratégie.